Portrait d'éleveur

Mon exploitation

L’exploitation est depuis des générations dans la famille de ma femme. En 1994, mon épouse reprend la suite de ses parents puis en 2005, je l’ai rejointe.
Nous avons 2 enfants à ce jour mais qui ne souhaitent pas reprendre l’exploitation.
C’est une exploitation de montagne avec 40 ha d’herbe et de pâture dont la moitié est en pente et donc difficilement mécanisable.

Mes brebis

Les brebis ne partent donc pas en transhumance puisqu’elles sont déjà dans la montagne.
Le cheptel fait 230 brebis de race basco-béarnaise. Chaque année, je garde 50 jeunes pour le renouvellement du troupeau. Il y a 280 naissances par an. On a également un troupeau de blondes d’Aquitaine car j’élève du veau broutard.

La période de l’agnelage commence en novembre jusqu’à Noël. Ce sont 90 % des naissances qui seront faites dans cette période. Le reste en janvier / février puis les premières mises bas des plus jeunes entre février et mars. En pleine période certains jours se sont 20 à 25 brebis qui mettent bas ce qui sous-entend une surveillance de tous les instants, même la nuit.

Dès que les agneaux sont partis je dois faire la traite des brebis pour le fromage. Les brebis ne sortent pas de mi-décembre à mi-janvier à cause du mauvais temps en montagne. Elle sortent tout le reste de l’année.

L’Agneau de lait des Pyrénées, inégalable

L’agneau est particulier car il est jeune et il y a une tendreté de viande rare.

Ma recette préférée

C’est l’agneau de lait des Pyrénées sauté avec des oignons, un vrai régal.

Toutes nos recettes d’agneau de lait des Pyrénées